Daesh menace le Maroc d'un massacre

 

Des partisans de l'Etat islamique (EIIL) avaient récemment juré de massacrer leurs concitoyens marocains, mais les forces de sécurité les ont découverts avant qu'ils ne puissent mettre leur menace à exécution.

 

La dernière vidéo en date réalisée par l'une de ces cellules, "Apparition des soldats du Califat au Maghreb Al-Aqsa", est arrivée le 18 novembre sur YouTube.

Deux des hommes masqués que l'on voit dans cette vidéo brandissent un drapeau de l'EIIL, tandis qu'un troisième porte un sabre. Alors qu'ils prêtent allégeance au leader de Daesh Abu Bakr al-Baghdadi, ils menacent de faire couler un bain de sang dans le royaume.

Cette vidéo a attiré une grande attention. Durant les courts moments où elle est restée disponible en ligne, elle a été vue par des milliers d'internautes et a suscité de nombreux commentaires.

L'un des terroristes qui figure dans ce clip appelle au soutien "des lions du nord et du sud, de l'ouest et de l'est en général, et des habitants de Berkane en particulier".

Cette vidéo est arrivée en ligne quelques jours seulement après qu'al-Baghdadi a diffusé un enregistrement audio demandant à ses partisans de déclarer la guerre contre "les fils de la laïcité", c'est-à-dire tous les Musulmans affichant des opinions différentes de celles de Daesh.

Mais l'attention suscitée dans les médias est rapidement passée de ce trio jihadiste aux responsables de la sécurité marocains qui les ont appréhendés. Quatre jours après la diffusion de cette vidéo, les terroristes ont été traqués puis arrêtés à Berkane, non loin de la frontière algérienne.

Par Mawassi Lahcen à Casablanca pour Magharebia – 05/12/2014